Le compostage domestique

Le SDED 52 a renouvelé une convention de partenariat en 2013 pour une durée de 5 ans en parallèle du Programme Local de Prévention des Déchets Ménagers et Assimilés (PLPDMA) avec l'Association des Guides composteurs, qui implique la promotion, la sensibilisation et l’accompagnement, au compostage, de la population du département.

Téléchargez la recette du bon compost
recette d'un bon compost.pdf
Document Adobe Acrobat [5.6 MB]

Pourquoi composter ?

• Pour valoriser ses déchets verts

• Pour améliorer la qualité des sols de façon naturelle

• Pour faire des économies en évitant l’achat d’engrais chimiques

• Pour réduire ses déchets et donc contribuer à maîtriser les coûts de collecte et traitement

• Pour limiter la pollution générée par le transport des déchets

• Pour avoir un geste positif pour l’environnement

 

Les étapes du compostage :

1. Recueillez vos déchets biodégradables (déchets de cuisine et du jardin)

2. Déposez-les dans un composteur ou en tas

3. Grâce à la fermentation et aux micro-organismes, les déchets se dégradent

4. En 1 an, leur volume a diminué de deux tiers ; vous obtenez un amendement naturel appelé compost

 

Quels déchets composter ?

Les déchets de la maison

• Epluchures et fanes de fruits et légumes

• Coquilles d’œufs

• Marcs de café, sachets de thé

• Essuie-tout et mouchoirs en papier

• Cartons non souillés et papiers non imprimés

• Plantes d’intérieur

 

Les déchets verts

• Tontes de gazon

• Feuilles

• Fleurs fanées

• Mauvaises herbes

• Branchages broyés

 

Les différentes utilisations du compost :

• En paillage (au bout de 6 mois) : au pied des arbres, sous les haies, entre les rangs du potager, aux pieds des rosiers ou des vivaces

• En amendement organique (au bout de 12 mois) : dans les plantes, dans le jardin ou la serre