Le SDED 52

La distribution publique d'électricité ainsi que la collecte et le traitement des déchets des ménages sont deux compétences communales. Depuis le début des années mille-neuf-cent-vingt pour l’électricité et depuis les années mille-neuf-cent-quatre-vingt pour les déchets, les communes se sont regroupées en syndicats de communes pour exercer cette compétence.

 

En 1994, les trois SMICTOM de Haute-Marne se sont regroupés au sein du Syndicat Départemental d'Elimination des Déchets Ménagers et lui ont transféré le traitement des déchets des ménages, afin de créer un centre de valorisation énergétique, puis développer le tri en Haute-Marne, ensuite de créer un réseau de déchetteries départemental, tout en favorisant la prévention des déchets ménagers.

 

En 1997, les syndicats d'électrification et les communes dites « isolées » se sont unies au sein du SDEHM pour négocier un contrat de concession unique pour le département. Le contrat a été signé en 2000 avec EDF. Le SDEHM a ensuite négocié un contrat de concession avec la SICAE Ray Cendrecourt. En 2008, les communes adhérentes lui ont transféré la compétence éclairage public et en 2015, celle relative aux technologies de l'information et de la communication, ces deux dernières étant optionnelles. En 2008 et 2014, les syndicats d'électrification ont été dissous afin que les communes, soient adhérentes directement du SDEHM.

 

En 2013, une convention d'Entente a été signée entre les deux syndicats départementaux afin d'unifier leurs services supports. Forts de ce rapprochement générateur d'économies de fonctionnement notables, les deux syndicats ont souhaité s'unir pour n'en former plus qu'un. Cette union renforce le poids des communes membres dans le paysage intercommunal et économique actuel. Elle renforce la mutualisation des moyens humains et matériels issus des deux blocs de compétence déchets et énergie. Elle favorise enfin, dans le contexte législatif de la transition énergétique, l’atteinte d’objectifs communs aux deux blocs de compétences, liés au développement durable, à la précarité énergétique, aux énergies renouvelables et à l’économie circulaire.

Les Statuts du SDED 52
statuts.pdf
Document Adobe Acrobat [473.8 KB]